Conférence : Vincent Léotaud, un savant dauphinois au XVIIe siècle

Le vendredi 11 octobre à 18 heures à la salle Le Royal nous vous proposons une conférence de Marie-Claude Paskoff de la Société astronomique de France et Anne Tarpent, professeur de mathématiques. 

Avez-vous déjà entendu parler de Vincent Léotaud ?

Ce jésuite dauphinois (1595–1672), fut un savant mathématicien reconnu à son époque, mais tombé dans l’oubli aux siècles suivants. Né dans un village de Vallouise, il entre à 18 ans au collège de jésuites d’Embrun, où il prononce ses vœux et poursuit ses études. Il enseigne les mathématiques dans différents collèges de jésuites et mène des recherches qui le feront remarquer par des mathématiciens célèbres de l’époque. Dans deux de ses ouvrages, il expose ses théories relatives à la quadrature du cercle et réfute la solution présentée par un autre mathématicien. Il s’intéresse aussi à d’autres disciplines scientifiques : l’astronomie, l’architecture, la gnomonique et le magnétisme. On lui doit un projet d’horloge solaire magnétique. Enfin, il fut le concepteur du clocher de la cathédrale de Gap quand elle fut reconstruite au XVIIe siècle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les recherches menées par Marie-Claude Paskoff et Anne Tarpent, rendez-vous le vendredi 11 octobre à 18h à la salle Le Royal, rue Pasteur à Gap. L’entrée est gratuite.

01 Oct 2019

Partager sur :

Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Restez informé ! Inscrivez-vous à notre Newsletter