Femmes en histoire, histoire de femmes : l’histoire s’écrit aussi avec les femmes (samedi 26 juin, 17h, salle Le Royal)

Traditionnellement, l’Assemblée générale de la Société d’Études est suivie d’une conférence. Cette année ne déroge pas avec cette conférence présentée par Gilianne Petit-Jean, professeur de lettres, Dominique Géraud Coulon, médecin honoraire et Christine Roux, secrétaire générale de la SEHA.

L’histoire des femmes est une discipline récente, dont Michèle Perrot est une des pionnières. Que dire de l’histoire des femmes, qui, sauf les souveraines, ont peu laissé de traces dans l’histoire ? Réunies autour d’une exposition sur des femmes méconnues ou inconnues des Hautes-Alpes, quatre historiennes ont choisi d’exposer le destin de dix personnalités diverses, en posant au préalable la question des sources : pourquoi les femmes sont-elles souvent peu visibles ? Comment les trouver dans les archives ?

Cette conférence se centrera sur deux thèmes : d’abord trois guerrières (Adélaïde Allié, engagée sur un navire du roi, Philis de La Chance, entre histoire et légende, Marguerite Eyméoud enfin, héroïne fictive). Toute trois ont pris les armes mais, pour cela, ont dû avoir recours au travestissement. Ces trois héroïnes haut-alpines qui s’intègrent dans la lignée des femmes combattantes, réelles ou imaginaires, des Amazones à Jeanne d’Arc, des combattantes kurdes à Brienne de Torth de Games of Thrones. En relisant les documents les plus anciens consacrés à Benoîte Rencurel, on découvre un autre personnage que l’image saint-sulpicienne : une femme de caractère, qui s’apitoie sur la misère de ses compatriotes, en particulier des femmes, mais que l’Église va affadir, particulièrement au XIXe siècle, dans le développement du culte marial.

Deux thèmes où se croisent histoire sociale et histoire du genre.

Des panneaux de l’exposition – Dix femmes méconnues –, réalisée par les archives départementales, sera présentée lors de cette conférence. Avec Benoîte, Adélaïde, Philis et Marguerite, vous y découvrirez aussi Louise, Sabine, Suzanne, Marguerite, Claudine et Emilie. Des compatriotes qui, à leur manière, ont aussi écrit leur part d’histoire.

 

24 Juin 2021

Restez informé ! Inscrivez-vous à notre Newsletter