La Société d’Études des Hautes-Alpes vous invite, le vendredi 16 juillet à 17h, à une conférence de Philippe Moustier ayant pour thème :

Fruitières fromagères-Coopératives laitières, un siècle d’histoire (1850-1950)

L’histoire des fromages en Champsaur-Valgaudemar et dans les Hautes-Alpes

Celle-ci aura lieu à la salle polyvalente du Forest-Saint-Julien (Manse – 05260, Forest-Saint-Julien).

Au milieu du XIXe siècle, des fruitières se mettent en place dans les montagnes des Alpes du Sud pour transformer collectivement le lait en beurre et fromage. Les Hautes-Alpes sont pionnières, puis le mouvement gagne peu à peu les Alpes-Maritimes et les Basses-Alpes. Il est encouragé à partir du milieu des années 1870 par les forestiers dans le cadre des politiques de reboisement et de restauration des terrains de montagne.

Dans les Hautes-Alpes le nombre de fruitières progresse rapidement ; sous l’impulsion des forestiers quatre fruitières « modèles » sont même créées en 1877. Autour de 1890 c’est l’apogée du développement des fruitières, mais très vite, la fin de cette décennie marque le début du déclin, qui s’accélère après la Première Guerre mondiale. Les difficultés de gestion de ces structures, fréquemment de taille modeste et à la gouvernance s’éloignant souvent du statut coopératif, les pertes humaines liées au conflit mais aussi les collectes de lait expliquent cette rétraction.

Bien évidemment, à côté de ces fruitières la production fromagère se poursuivait dans les familles à la ferme ou dans des chalets d’estive. Une tradition fromagère au lait de vache s’est maintenue jusqu’à nos jours dans les Alpes du Sud, particulièrement dans les Hautes-Alpes. Dans ce département, cette histoire des fruitières fromagères permettra de conforter les demandes en cours de signes de qualité liés à un terroir pour le bleu du Queyras et la tomme du Champsaur.

 

05 Juil 2021

Restez informé ! Inscrivez-vous à notre Newsletter