Mémoires de l’exil. Des réfugiés espagnols dans les Hautes-Alpes

Par Jean-Pierre PELLEGRIN

16/02/21/JPP

« Les hommes de ma génération vivent la vie de l’Espagne. Comme une blessure qui ne se referme pas. C’est par l’Espagne que nous avons appris que l’on peut avoir raison et être vaincu. C’est pour cela que votre guerre fut déjà la notre car elle était une guerre contre la liberté ». Albert Camus, 1945 1

Introduction

Quatre vingt ans après la « Retirada » d’un demi-million de réfugiés républicains espagnols en France, la journée consacrée en septembre 2019 à leur présence dans le département, a remémoré le contexte et les épisodes douloureux de leur arrivée, de leurs dures conditions d’existence au cours des années 39-45, ainsi que leur exil. Lors de sa préparation et au cours de cette journée, des récits et des témoignages de parcours de vie de ces exilés, ont été recueillis. Certains se rapportent à des hommes, femmes et enfants qui sont arrivés dans les Hautes-Alpes au hasard de pérégrinations ou d’affectations aléatoires, dont certains feront leur nouveau lieu de vie et celui de leurs descendants. D’autres se rapportent à des familles exilées ailleurs, mais dont les descendants vivent aujourd’hui dans le département.

Pour conserver ces témoignes ou récits de vies émouvants, il a semblé judicieux de les réunir, les conserver et les publier en ligne, en hommage à tous ceux qui vécurent ces déchirements et ces souffrances que furent la guerre civile, la défaite, la perte de leur patrie, et souvent de leurs proches, ainsi qu’une vie d’exil associé à des difficultés (mais peut être aussi à des espoirs) de leur ancrage dans un nouveau pays.

La version de ce texte est provisoire et incomplète. D’autres témoignages, ou des archives privées et des photos, en attente, y seront ajoutés.

Sommaire

1 Des familles de réfugiés.

2 Des travailleurs des CTE et des GTE

3 Témoignages d’habitants et souvenirs de la population

4 Résistants et déportés espagnols

5.Témoignages de descendants

Annexes : Informations sur les réfugiés

JPP/  16/02/2021

Restez informé ! Inscrivez-vous à notre Newsletter